Le réseau HTEC européen 

Le concept de partenariat pour
un enseignement CNC attrayant

 

Search

Haas Automation investit dans l’avenir de l’industrie manufacturière

Il y a un an, au cours de l’été 2014, ont débuté les travaux du centre de formation et d’apprentissage Gene Haas, implanté à Lebanon, dans l’État de l’Indiana (États-Unis). Le centre dispensera un programme de formation intensif d’une durée de 16 semaines visant à enseigner les connaissances requises pour travailler dans le secteur de la fabrication CNC. La construction de ce centre de formation a pu être concrétisée grâce au don d’un montant de 1,5 million de dollars octroyé par la Gene Haas Foundation. Gene Haas, fondateur et propriétaire de Haas Automation : « Cet investissement s’inscrit dans les efforts que nous déployons depuis 10 ans en faveur de l’apprentissage technique. Notre objectif ? Former du personnel plus qualifié, en particulier des opérateurs CNC, afin de soutenir le secteur manufacturier de ce pays. »

 

Le 15 mai dernier, le centre dédié à l’usinage intégré Gene Haas Center for Integrated Machining a par ailleurs ouvert ses portes à Danville, en Virginie. Ce laboratoire met à la disposition des étudiants ayant suivi le programme Integrated Machining Technology Program du Collège communautaire de Danville un environnement d’apprentissage haute technologie.  Là aussi, la Gene Haas Foundation a apporté une contribution financière, à hauteur d’un million de dollars. Gene Haas : « Nous observons actuellement dans ce pays une gigantesque demande de compétences en techniques de fabrication, et les postes à pourvoir sont très nombreux. La plupart des emplois sont très bien payés et, autre avantage, on en trouve au niveau local, ce qui signifie qu’il n’est pas toujours nécessaire de déménager à l’autre bout de l’État. »

 ''

Outre sa contribution à l’apprentissage en Amérique du Nord, la Gene Haas Foundation a fait don en 2014 de 250 000 dollars à des écoles européennes et prévoit d’élever cette somme à plus de 400 000 dollars cette année.

Cet argent servira à financer une partie des cursus d’apprentissage CNC afin de réduire la charge financière des étudiants, et à attirer davantage de jeunes à se diriger vers une carrière dans le secteur manufacturier. Les établissements d’enseignement pourront également l’utiliser pour l’achat de petits équipements et manuels scolaires, et pour financer des sorties éducatives (salons, visites d’usines...) afin que les étudiants puissent se rendre compte des gigantesques opportunités intéressantes qu’offre cette industrie.

 

Pour de plus amples informations, visitez les sites htecnetwork.eu et ghaasfoundation.org ou contactez simonv@haascnc.com.