Le réseau HTEC européen 

Le concept de partenariat pour
un enseignement CNC attrayant

 

Search

Haas et la course automobile, un mariage qui dure depuis déjà 30 ans

''

En 2016, l’écurie Haas F1 fera son entrée en Formule 1. Cela fait plus de 30 ans qu’on n’avait plus vu de bolide américain sur les circuits. Et pourtant, l’histoire d’amour qui unit Haas et la course automobile remonte à bien des années.

 

Le lancement de la saison 2016 de Formule 1 au printemps prochain aura une saveur toute particulière pour la famille Haas. Pour la première fois depuis 30 ans, une écurie américaine renoue avec la Formule 1. Cette écurie, c’est Haas F1. Avec Romain Grosjean, elle se dote d’un pilote fort d’une grande expérience de la Formule 1. Le second pilote, Esteban Gutierrez, a quant à lui couru en Formule 1 pour l’écurie Sauber pendant deux ans, et lors de la saison dernière, a été le pilote d’essai et de réserve de la Scuderia Ferrari.

 

 

Si cela fait 30 ans que l’on n’avait pas vu de voiture américaine sur les circuits de Formule 1, l’histoire d’amour entre Haas et la course automobile remonte, elle, à plus de 20 ans. Tout a commencé quand Haas a apposé son nom et son logo sur une voiture de l’écurie Geoff Bodine Racing en 1993, en contrepartie de l’utilisation d’une machine de fraisage. Depuis lors, Haas n’a cessé de s’impliquer dans la course automobile, tout d’abord comme sponsor puis, à partir de 2003, comme propriétaire d’une écurie de NASCAR. Au cours des dernières années, l’écurie Stewart-Haas s’est d’ailleurs remarquablement distinguée, remportant deux championnats Sprint Cup sur les cinq dernières saisons. Après avoir conquis le NASCAR, il fallait à Gene Haas un autre challenge et c’est là qu’est née l’ambition de la F1.

 

 

Il faut savoir que la société Haas Automation Europe soutient également la course automobile au niveau local. En 2015, elle a ainsi sponsorisé quatre équipes de course liées à des établissements éducatifs. 

''

Parmi elles, Formula Electric Belgium, une équipe belge associée à l’Université de Louvain et au Collège Thomas More. Cette équipe a participé à la compétition Formula Student avec une voiture entièrement électrique produisant une accélération de 0 à 100 km/h en à peine 2,7 secondes. Elle a également pris part à d’autres courses, dont Silverstone et Hockenheim, entre autres. Les pièces de leur voiture pour la saison 2016 seront usinées sur une fraiseuse Haas dans le centre HTEC local rattaché à l’École technique de Malines (TSM), en Belgique.

''

 

Autre équipe sponsorisée par Haas : H2politO, qui dépend de l’Université italienne de Turin. Cette équipe a participé au Shell Eco-marathon, se classant sixième avec sa voiture prototype alimentée à l’hydrogène.

 

''

 

L’équipe UOP de l’Université de Patras, en Grèce, a quant à elle conçu une voiture pesant 20 % de moins que son prédécesseur et présentant un aérodynamisme 50 % plus efficace. Les bons résultats obtenus sur la piste et en dehors ont attiré l’attention de 4Troxoi, le plus important magazine automobile de Grèce, qui a consacré à l’équipe l’une de ses couvertures.

''

 

Enfin, dernier projet sponsorisé par Haas : la Punch Powertrain Solar Team, rattachée à l’université belge KUL. Cette équipe construit chaque année une voiture fonctionnant à l’énergie solaire dans le but de participer au World Solar Challenge, une course annuelle où les participants doivent parcourir 3 000 kilomètres de Darwin, dans le nord de l’Australie, à Adelaïde, dans le sud du pays. Après une fabuleuse deuxième position en 2014, elle a décroché une impressionnante 5e place en 2015, faisant mordre la poussière aux équipes menées par les universités MIT et Stanford.