Le réseau HTEC européen 

Le concept de partenariat pour
un enseignement CNC attrayant

 

Search

La Joliverie, un des meilleurs établissements techniques du monde

''

Dans le monde, il existe peu de Centres de Formation Technique Haas (CFTH) aussi bien construits et équipés et disposant de personnel aussi compétent que celui du Collège Technique de La Joliverie à Nantes, en France.  Tous les CFTH ont été créés selon les normes strictes énumérées dans le programme Haas, mais même ainsi, la plupart sont de modestes additions à une école ou un collège, peut-être possédant une ou deux machines Haas et éventuellement une salle informatique, pour quelques fauteuils CADCAM.

À La Joliverie, il y a dix machines Haas, fournies par le Haas Factory Outlet (HFO) Realmeca, y compris un centre d'usinage horizontal EC400 et un centre de tournage ST-30Y avec axe Y et outils motorisés. Il y a aussi deux robots Fanuc, plusieurs machines de mesure de coordonnées, quelques pré-régleurs d'outils et deux multipostes, des salles IT climatisées dédiées respectivement au CADCAM et à l'IAO. Une belle sélection de projets d'étudiants est également exposée : go-karts, voiliers et autres moyens de transport sur roues, y compris la voiture hyperkilométrique de renommée mondiale.

 

 Thierry Journaud (directeur assistant du département de formation professionnelle et technique de l'école): "Nous menons deux programmes d'enseignement : un baccalauréat professionnel de technicien d'usinage, et un BTS, à savoir une qualification post-baccalauréat dans l'industrialisation de produits mécaniques.  Il est donc crucial pour nos étudiants de travailler avec la CNC.

Nous avons des machines Haas depuis environ 10 ans maintenant. Nous avons choisi Haas car les machines sont conviviales et largement utilisées dans le secteur industriel de la région de Nantes. Cela signifie qu'après avoir étudié ici, les étudiants trouvent de l'emploi dans des entreprises de la région, notamment des sociétés de grands groupes comme Airbus, ou des sous-traitants travaillant pour Airbus, ainsi que dans de petites entreprises locales."

 

À 50 mètres du CFTH, un bâtiment entier est consacré à la passion et la préoccupation de longue date de l'école : la 'voiture' hyperkilométrique primée MicroJoule, en développement constant par le personnel et les étudiants depuis trente ans. Depuis le tout début, sur de nombreuses générations, le projet a été mené et inspiré par le gourou de l'hyperkilométrique de La Joliverie : 

 

Philippe Maindru: "J'enseigne les qualifications BTS pour les moteurs à combustion interne. Je suis ingénieur automobile, et je participe depuis 1958 à des concours portant sur l'énergie. Il s'agit de construire une voiture qui roule à 30 km/h et est conçue pour consommer le moins d'énergie possible.

Nous avons participé à notre première compétition en 1985, l'Éco-marathon Shell. En 1992, nous étions des vainqueurs internationaux.  Depuis lors, nous avons défendu notre titre avec succès, et nous avons même battu le record du monde pour les véhicules à moteur à essence, au gaz naturel, à l'éthanol, électrique et à l'hydrogène."

 

Pour parler chiffres, MicroJoule peut parcourir 3761 km avec un litre d'essence.

 "Comment construisons-nous nos voitures ? Et bien, nous avons besoin de (nombreuses) pièces, qui sortent de notre atelier CNC : le CFTH. L'étape de conception des pièces a lieu sur ordinateur, après quoi notre équipe transfère les plans numériques et fabrique les pièces sur les outils d'usinage Haas.

Les étudiants en qualification professionnelle nationale réalisent les pièces plus simples, tandis que les étudiants en baccalauréat professionnel se chargent des plus compliquées. Pour les pièces les plus sophistiquées, nous avons recours aux groupes d'apprentis. Nous sommes ravis de la qualité des pièces (fabriquées sur les machines CNC Haas), qui sont toujours comme nous les avions imaginées."

 

Thierry Journaud: "Nous continuerons à progresser sur la base des dix années d'expérience que nous avons (jusqu'ici) avec les machines Haas, car elles répondent parfaitement à nos besoins.

La raison la plus importante pour laquelle nous utilisons des machines Haas est que le système contrôlé numériquement par l'ordinateur Haas est très répandu, convivial et facile à utiliser, ce qui est exactement ce dont nous avons besoin pour enseigner et correspond parfaitement aux pratiques du secteur. 

En outre, la CNC Haas étant compatible avec les paquets logiciels professionnels que nous utilisons, au moment où les étudiants quittent La Joliverie avec leur formation Haas, ils peuvent s'intégrer dans le cadre de travail industriel, et surtout utiliser les machines Haas qu'ils y trouveront."

https://www.youtube.com/watch?v=T7mvnZlgB-Y